Longueur des phrases

La consigne du résumé vous invite à manipuler un certain nombre d’idées, à les synthétiser et à en rendre compte en un nombre restreint de mots et de phrases.

Dans un souci de clarté, il est donc dans votre intérêt de ne pas surcharger le système cognitif du lecteur, en condensant un maximum d’informations dans un nombre limité de phrases.

Aussi, veillez à ne pas faire de phrases trop longues !!!

Voyez par vous-même :

  • Exemple : During the shows they played Gilmour’s last album in its entirety in the first half, the second one being dedicated to Pink Floyd songs, including the 23-minute 1970 classic track Echoes, and Comfortably Numb, from the 1979 album The Wall, for which guests were sometimes invited and the 1966 song Arnold Layne appeared on the setlist after the announcement of the death of Pink Floyd’s founder Syd Barrett, who retired from the band in 1968 due to mental illness.
Solution :
  • Lisez votre travail à voix haute. Comme l’anglais est une langue rythmique, elle nécessite que l’on reprenne son souffle régulièrement à l’oral. Faire des phrases courtes permet donc de reprendre son souffle régulièrement ;
  • De fait, en lisant à voix haute un travail écrit convenablement ponctué de pauses, vous ne devriez pas être essoufflé ;
  • Si cela se produit, c’est que vous avez fait des phrases trop longues. Il convient alors de les raccourcir !