Les difficultés engendrées pas le son [h] en anglais

Le son [h] de l’anglais est problématique pour les francophones car, contrairement au français où ce son est muet (par exemple « haricot »), ce son est une consonne à part entière en anglais.

A ce titre, ce son DOIT être articulé quand il fait partie d’un mot car, en ne le faisant pas, vous risqueriez d’inventer un mot qui n’existe pas (HAVE sans le [h] devient [aev], ce qui n’a aucun sens en anglais], ou de parler d’autre chose (par exemple « hair », sans le son [h] devient « air’).

Or, comme il n’est pas « naturel » pour les francophones de placer un son qui n’existe pas dans leur langue, la tendance est à l’oubli…

Mais les déboires occasionnée par le son [h] ne s’arrêtent pas là pour les francophones.
En effet, si les son [h] sont fréquemment omis, en revanche, des sons [h] ont la fâcheuse tendance à « apparaître » pour les mots commençant par une voyelle….
La dérive de ce phénomène est donc la même que celle décrite plus haut, à savoir l’invention de mots qui n’existent pas (hafter) et la tendance à faire référence à un mot qui ne correspond pas à l’intention initiale du locuteur (« hall » au lieu de « all »), ce qui engendre la confusion sur le plan communicatif …

Sur ce lien, vous trouverez des exemples d’items de vocabulaire qui sont couramment écorchés par les étudiants.

Entraînez-vous à bien les prononcer. Vous pouvez même vous enregistrer pour vous « surveiller », car il arrive parfois que des étudiants soient persuadés de mettre le son [h], alors qu’en réalité il n’en est rien…