Invention de mots ou expressions en anglais

Le français et l’anglais sont des langues très proches. Selon la linguiste Henriette Walter, « plus de deux tiers du vocabulaire anglais sont d’origine française » (voir ici).

De fait, la dérive consiste à considérer que vous pouvez vous permettre de calquer depuis le français dans la majorité des cas, ce qui peut vous conduire à vous laisser aller et à « surcalquer », en insérant des mots français ou dérivé du français dans vos travaux, dont l’emploi n’est pas attesté en anglais. En procédant de la sorte, vous tendez à inventer des mots ou expressions.

Voici un petit florilège d’exemples fréquents d’items qui n’existent pas en anglais (exmples tirés de productions d’étudiants) :

  • ATTENTION !!!! Ces formes n’existent pas en anglais !!!
  • WRITTEN TASK
  • Amelioration, an archétyp,
  • Britannic,
  • A cercle, to choice, chronic,
  • The développement,
  • To eclaire, to economisise, to explicate,
  • Germanian,
  • Hungriness,
  • Inconveniants, intitulated,
  • “The Occident”,
  • To product, pression,
  • To remediate, responsible,
  • Soucy, the Sovietics

ATTENTION !!!! Ces formes n’existent pas en anglais !!!

  • to do an analysis,
  • to do efforts, to do a law, to do congratulation,
  • to have 53 years,
  • to intend a process against someone,
  • to make a tie (faire un lien),
  • to realize one’s dream,
  • to present a candidature,
  • to quit someone,
  • to spend a lot of times, to stay diplomat
  • a fact of actuality,
  • the hall of death, the hole of the social security,
  • the text talks about